//
Qui suis-je ?

Journaliste, j’exerce depuis 1995, surtout dans les publications sur l’informatique grand public ou professionnelle. Je traite principalement de sujets autour du numérique, de ses usages et de ses implications dans la transformation profonde de nos sociétés. Pour tenter de comprendre puis de vulgariser un monde de plus en plus complexe, j’exerce une veille croisée sur les thèmes de technologie numérique, l’économie, le social, les organisations et méthodes de travail, l’environnement.  Derrière les grilles admises d’interprétation et les artifices de la communication, il y a des ressources considérables à exploiter pour comprendre et éviter les sentiers trop balisés.  Je rédige une revue de presse à partir de textes d’experts, de rapports d’institutions, de travaux pertinents sur les thèmes qui m’intéressent et j’écris des synthèses plus personnelles à partir de ce matériau. J’ai cité Montaigne dans l’en-tête de ce blog  » Qui suit un autre, il ne suit rien… »  même s’il est impossible de ne suivre personne car toute pensée se fonde d’abord sur un vécu et des expériences dont on ne défait pas. Il faut se méfier des tendances, des avis de gourous médiatiques qui sont un baume temporaire mais fossilisent la réflexion.

Humeurs Numeriques ne prétend pas à l’objectivité, mais tente de vulgariser des notions et évènements parfois noyés dans le flux médiatique. Dans un monde de plus en plus complexe, je crois qu’aucun penseur ou a fortiori, un observateur curieux ne peut à lui tout seul, prétendre à l’interprétation de faits et concepts en évolution très rapide.Dans son livre, le « Bluff technologique », Jacques Ellul pointait déjà la difficulté d’analyser le fait technique étant donné sa progression exponentielle. Que dirait-il aujourd’hui, à l’heure ou tous les modèles économiques se volatilisent sous l’influence du numérique.

J’intègre aussi le fait que ce qui est neuf n’est pas forcément intéressant, ce qui est intéressant n’est pas forcément nouveau. Dans mes écrits, je n’oublie pas l’observation de la vie au fil de l’eau, base indispensable pour s’ancrer dans l’essentielle réalité ainsi que la littérature, seul moyen d’atteindre les recoins de l’âme humaine. L’art et la littérature ouvrent l’accès aux sensations et émotions, très souvent enfouies dans un quotidien réducteur et technicisé.

Je souscris à une déclaration de Daniel Schneidermann sur les limites du journaliste:  » Un des premiers réflexes d’hygiène mentale d’un journaliste, ça doit être de se souvenir en permanence de la somme himalayenne de tout ce qu’il ne sait pas « .  Plus que jamais, le doute et l’humilité doivent accompagner la démarche journalistique.

Et à cette autre:  » et tout ce que l’on sait, que l’on n’a pas seulement entendu  comme un bruissement ou un grondement, se laisse résumer en 3 mots »

Une incitation à simplifier des notions ou des faits censément complexes.

Au gré des humeurs , des évènements, des rencontres, ce blog est un espace d’expression. N’hésitez pas à commenter les billets et à entrer dans le débat!

Avertissement:

Sauf indication contraire, tout ce que j’écris sur mon blog ne représente que moi, et pas nécessairement l’opinion des médias auxquels je collabore.

Pour suivre ce blog, cliquer sur le bouton Suivre (en bas et à droite de la page d’accueil)

Pour me contacter, envoyez un mail à  

Publicités

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Aux lecteurs et abonnés | Humeurs Numeriques - novembre 22, 2013

  2. Pingback: Donnez votre avis ou rédigez un billet sur Humeurs Numériques | Humeurs Numeriques - septembre 9, 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :