//
vous lisez...
Coups de gueule, Uncategorized

Les raisons de l’abstention

Non, s’abstenir ou votre blanc n’est pas irresponsable ni la preuve de l’indécision. Aujourd’hui, le chiffon rouge d’une victoire de Le Pen sert de bouclier à une classe politique qui a dans son ensemble failli à sa mission. Conserver sa place en ne changeant rien au système est devenu la pierre angulaire de toutes les politiques de gouvernement. Les candidats assurent qu’ils vont radicalement changer les choses comme on lance un nouveau plan marketing produit. Si Le Pen gagne, encore faut-il qu’elle trouve une majorité législative. Elle pourra compter sur les LR tels Ciotti, Estrosi, Menard et autres identitaires mais cela ne suffira pas pour avoir un soutien parlementaire, d’où une instabilité politique assurée. Une élection de Le Pen est hélas le seul moyen de faire comprendre à ses millions d’électeurs que son programme conjugue l’ineptie sur le plan économique et le piétinement des valeurs humanistes de la France sur le plan social et politique. Dans le cas d’une présidence Marine Le Pen, nous boirons le bouillon amer mais son échec patent purgera pour longtemps  notre pays de l’éternelle transformation de l’étranger en bouc émissaire.

L’inefficacité politique poussent inexorablement les électeurs vers l’abstention et le vote blanc. Et cela, pour trois raisons comme l’indique Antoine Buéno, chargé de mission au Sénat pour le groupe des centristes:

1) Une part importante du pouvoir revient à des non-élus (certains ministres, commissaires européens, etc.). Ils n’ont aucune légitimité démocratique. Il faudrait d’ailleurs revoir les modes de représentation. Ce pourrait être la révocation en cas de non-respect des engagements, la reconnaissance du vote blanc dans les suffrages exprimés associée à une inscription automatique de chaque citoyen, etc.

2) Neuf élus sur dix sont des élus d’assemblées qui n’ont pas ou peu de pouvoir (assemblée Nationale, Sénat, conseils généraux, régionaux, municipaux, etc.)

3) Parmi les responsables exécutifs soit les 1/10 qui restent, très peu prennent le risque de briser leur carrière. Donc, pas de décisions d’intérêt général mais plutôt la satisfaction des demandes de lobbies puissants et groupes de pression. En 2013, Hollande a baissé pavillon devant la révolte des bonnets rouges et les transporteurs contre les portiques collecteurs de l’éco-taxe. Coût de l’opération: 1 Milliard d’euros à titre de compensation à la société italienne Ecomouv qui les avait installé moins les recettes annuelles attendues. Exit les promesses écologiques.

Une partie du pouvoir est détenu par le ministère du budget sous la forme du très puissant verrou de Bercy. Il s’agit du monopole qu’exerce le ministre du Budget sur les décisions de poursuites judiciaires en matière de fraude fiscale, un problème majeur, et qui ne doit rendre aucun compte à la justice ni au pouvoir en place. Chacun le sait, Hollande a totalement trahi sa promesse de campagne de taxation de la finance. Il n’en faut pour preuve que  le recul en rase campagne de Hollande devant le mouvement des « pigeons », des Dupés, Les Pendus et Les Pigeons du bâtiment, tous victimes auto-proclamées du pouvoir politique. En réalité, des mouvements corporatistes, hors de l’intérêt général, capables d’actionner de puissants relais médiatiques et relationnels.D’autre part, la France n’a rien fait au niveau européen pour l’harmonisation fiscale et sociale des Etats de l’UE. En bref, rien sur la lutte contre l’évasion fiscale soit 80 milliards d’euros au bas mot.

S’abstenir, c’est un moyen pacifique d’invalider une classe politique qui n’a pas répondu à ses devoirs.

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :