//
vous lisez...
Divers, Uncategorized

Nous ne sommes rien ? Et alors …

Lire ce beau billet « Le mythe de la caverne » *  d’Yves Paccalet pour admettre que nous sommes infinitésimaux dans l’univers  et que loin d’être décourageante, cette vision nous engage à vivre l’instant, ici et maintenant. A ceux qui ne croient pas à un au-delà hypothétique ou à un être immanent bien improbable, la notion de notre traversée éphémère du monde n’est en aucun cas déprimante et démotivante. Elle est appel de la vie qui s’écoule chaque seconde et dont il ne faut rien perdre. L’amitié ou l’amour, la main tendue aux autres, l’attention à la musique, à une belle lumière d’été, à un lac de montagne, aux couleurs incandescentes d’un coucher de soleil, à un échange de regard furtif avec une autre.

Sans lien direct avec ce billet, relire le magnifique poème d’Aragon « Est-ce ainsi que les hommes vivent« , chanté par Ferré et Lavilliers.

* D’après le dialogue La République –  Livre VII de Platon  ) 

 

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :