//
vous lisez...
En bref, Social

Au delà du FN, penser et agir

« Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve »  la formule du poète Hölderlin reste valide, signifiant que chaque société génère ses anticorps.  Je ne crois pas à une France durablement plongée dans le populisme et le rejet de l’autre. Surtout, pour raisons économiques. Personne ne croit sérieusement qu’il est possible de renvoyer massivement les immigrés ou de s’asseoir sur les accords de Schengen sur la circulation des personnes dans l’UE. Quels « bons français » accepteront de prendre des emplois difficiles en bas de l’échelle sociale (Btp, restauration, lignes de production, etc.) et en haut (médecins garde de nuit, week-end, etc.) ? Les appels à la raison en direction de l’électorat populiste n’ont plus aucun effet car ses motivations sont de l’ordre de l’émotion, de la peur irrationnelle. Tant que le FN ne se sera pas heurté à la réalité économique, sociale, et politique, un nombre croissant d’électeurs iront grossir ses rangs, comme le papillon attiré par la lumière. Ce parti  est une fausse solution, encore pire que les autres, aussi inefficaces soient t-elles mais la focalisation sur le FN ne doit pas occulter les initiatives, présentes ou à venir, les volontés que l’on devine sur Mediapart comme dans ce billet ou ailleurs. Nombre de penseurs, journalistes, philosophes ont ravivé de manière irresponsable les plaies identitaires, décentrant le débat , loin des thèmes urgents qui auraient du être ardemment discutés, dans un échange fécond avec les citoyens de bonnes volontés.

Les questions brulantes sont évidentes. Comment refonder la démocratie ? Des initiatives intéressantes, hors des radars médiatiques, n’ont pas attendu que ce débat soit porté sur la place publique. Il faut s’intéresser, par exemple, à l’expérience de démocratie directe de Jo Spiegel, maire de Kingersheim, (ex-PS) commune du Haut-Rhin qui a mis en place dans sa ville, entre autres, les Etats généraux de la démocratie . Un an après son élection, et non juste avant comme le font les édiles, ce maire a fait du porte-à-porte pour recueillir les doléances de ses administrés, mis en place des conseils participatifs. Loin des initiatives douteuses d’un Fabien Engelmann (FN)  à Hayange, frappé d’inégibilité pour un an. L’expression theâtrale est aussi un vecteur privilégié pour le débat, même si les bons sentiments ne font pas toujours bon ménage avec le spectacle. Franck Lepage, un des membres fondateurs de la scop Le pavé, prouve que l’éducation populaire ne rime pas avec l’ennui, dans son sketch irresistible sur la langue de bois administrative. Les conférences gesticulées , sont l’exemple qu’il est possible d’interesser le grand public à l’expression démocratique. Le travail d’un Etienne Chouard, avec son initiative d’ateliers constituants, est a saluer. Même s’il a pu faire des erreurs qu’il a reconnues à propos d’un personnage controversé comme Soral, son travail sincère et sérieux mérite l’attention. L’engagement est pavé de difficultés, comme en atteste le semi-échec de Nouvelle Donne, mouvement politique lancé par Pierre Larrouturou ex-PS et Bruno Gaccio, mais ses idées sont réutilisées par d’autres mouvements. Les chantiers sont multiples. Ainsi, dans le domaine que je connais le mieux, l’impact du numérique sur la société, nombre d’initiatives sont à observer comme celle du collectif grenoblois Pièces et main d’oeuvre dans la lignée d’un penseur essentiel du fait technique, Jacques Ellul  qui a écrit «  ce n’est pas la Technique qui nous asservit mais le sacré transféré à la Technique», mettant en garde contre une nouvelle croyance sur les fausses solutions de la technologie. Ses implications touchent tous les domaines de la société qu’elle impacte durablement et en profondeur. Lire ce billet sur les dérives dangereuses du transhumanisme.

D’autres initiatives sont possibles mais seule l’urgence est fédératrice. Il faudra sans doute de nouvelles ruptures, passer par des désillusions voire des accidents démocratiques comme l’avènement d’un pouvoir identitaire et populiste pour libérer l’imagination, galvaniser les énergies, cesser d’attendre un sauveur providentiel qui ne viendra pas. En bref, nous reprendre en main collectivement.

N’hésitez surtout pas à commenter ….

Bibliographie:

Sur la démocratie, un ouvrage austère mais incontournable « Principes du gouvernement représentatif«  par Bernard Manin.

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :