//
vous lisez...
En bref, High Tech & Internet : à savoir

Discours sur l’immortalité et autres prophéties …

Laurent Alexandre est une sorte de Pascal contemporain, qui serait doté d’exceptionnels talents oratoires et d’aptitudes au business. Urologue, diplômé de l’Ena, d’Iep Paris, détenteur d’un MBA d’Hec, il a notamment fondé le site web Doctissimo et a créé la société DNAvision centrée sur le séquençage de l’Adn. Il anime avec brio des conférences TEDx (voir celle-ci sur l’immortalité) et d’autres brillants exposés publics sur l’avènement d’une IA (intelligence artificielle) dite faible, qui n’aurait pas conscience d’elle-même, ou plus inquiétant d’une intelligence artificielle forte, pleinement consciente de son existence. Cette IA forte, beaucoup plus intelligente que l’homme,  prédirait que l’homme voudrait la contrôler et échapperait à son créateur comme un vulgaire Frankestein. Frisson garantis. Comme tous les récits bien racontés, celui-ci doit être examinés avec du recul. Je n’ai pas de légitimité à juger les prédictions de Laurent Alexandre dans le domaine de la biologie cellulaire mais de nombreux spécialistes mettent en doute ses prophéties sur l’accroissement considérable de la durée de vie dans quelques décennies. Dans le domaine du numérique que je maitrise mieux, j’ai assisté à une conférence où il affirme avec beaucoup de conviction que les conducteurs de camions et transports vont disparaitre, que les chirurgiens ne seront que les assistants des robots chirurgicaux, etc. En bref, des millions d’emplois vont passer à la trappe mais d’autres seront crées, dans de moindres proportions, selon le schéma shumpeterien régulièrement entonné par les économistes libéraux.

Oui, les technologies NBIC ( Nanotechnologie, Biotechnologie, Intelligence artificielle, ou sciences Cognitives) existent déjà ou sont dans les limbes et leur développement va s’accroitre. Elles annoncent un changement majeur de civilisation mais pas dans le court terme ( 2050) annoncé par les transhumanistes. Cette amélioration de l’être humain que ces derniers appellent de leurs voeux rencontrera de farouches opposants. Les prophéties d’immortalité et d’amélioration technique de l’homme se heurtent à un frein essentiel. Celui de l’inertie considérable de nos sociétés face aux mutations économiques,technologiques, politiques, sociétales qui perdureront de nombreuses décennies. D’autre part, il faut d’ores et déjà prendre en compte le risque majeur issu de l’énorme décalage entre l’éthique qui ne progresse pas et la croissance exponentielle des technologies et leur impact.  Laurent Alexandre pointe que la notion d’éthique et de morale de sociétés judéo-chrétiennes comme la nôtre n’est pas celle de l’Asie, notamment de la Chine. Les chinois sont favorables à plus de 60 %  à l’accroissement par tous moyens des capacités intellectuelles de leurs enfants alors que nous y sommes majoritairement défavorables.

Alors que des thèmes comme l’euthanasie, la Gpa, la Pma, rencontrent des oppositions considérables dans l’opinion, les institutions, les politiques ou certains médias, on imagine sans peine la levée de boucliers quand on annoncera à la grande majorité de la population mondiale qu’elle est désormais inutile.

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :