//
vous lisez...
Livres

La belle échappée par Eric Fottorino (Gallimard)

La belle échappée Un Tour de France autrement Photographies de Mickael Bourgoin ( avec un DVD de vidéos sur le Tour de Fête)

Un Tour de France autrement
Photographies de Mickael Bourgoin
(avec un DVD )

Passionné de cyclisme, Eric Fottorino, ancien directeur de la rédaction du Monde, a voulu dépasser son défi personnel de 2001, lorsqu’il précédait d’un jour et à vélo, le peloton des coureurs professionnels de la course du Midi Libre. Il a crée de toutes pièces le Tour de fête, un peloton de 23 cyclistes, 18 garçons et 5 filles, pour rouler sur le parcours du Tour de France 2013. Une véritable aventure collective où les valeurs d’entraide, de solidarité, de partage, priment sur l’exploit individuel, sous la tutelle sportive de l’ancien professionnel David Moncoutié, modèle d’attention, de bienveillance et d’éthique.

Les critères retenus pour choisir ces coursiers amateurs exaltaient l’esprit d’équipe, l’aide du fort au faible, la partage des relais face au soleil et au vent, le soutien face à la défaillance, à la malchance. La nature singulière du défi qui consiste à parcourir par tous les temps les milliers de kilomètres, les cols abrupts des Alpes et des Pyrénées, échappe aux profanes. Il suffit de lire cet ode magnifique à l’effort cycliste collectif qui met en exergue la répétition des étapes, l’escalade mythique du mont Ventoux, de l’Alpe d’Huez et d’autres pentes redoutables mais moins fameuses, pour comprendre les difficultés d’organisation, l’usure méthodique des organismes, l’exigence d’un engagement et d’une volonté de fer. Mais aussi, et surtout, pour voir au fil des étapes, le groupe de garçons et de filles qui ne se connaissaient pas au départ, s’entraider, partager les pleurs, les fous-rires, les joies et surmonter ensembles les obstacles quotidiens.

Eric Fottorino illustre parfaitement dans ce livre la nette césure entre le cyclisme professionnel gangréné par la dopage et une autre manière de faire du vélo, celle qui consiste à associer paradoxalement le plaisir et la douleur sans rechercher la victoire et les honneurs. Selon ses dires, le Tour de fête est « une épreuve de folie douce convoquant le mental, la chance et la force des jarrets ». En témoigne, l’engagement de Mahir, étonnant turko-Kurde, dont la seule référence cycliste était de se rendre à son travail à vélo lorsqu’il a voulu faire le Tour de Fête et qui a terminé  le parcours.

Tout au long du livre, Fottorino n’a de cesse de s’effacer pour mettre en valeur ce collectif qu’il a constitué au prix de longs efforts. Plus la fin de cette aventure humaine autant que sportive se profile, plus le lecteur éprouve, à l’image des participants, le déchirement de la séparation après tant de plaisir et de souffrance partagés. On a beaucoup de mal à refermer ce livre superbe.

Un livre indispensable aux amateurs de vélo au plein sens du terme comme au lecteur béotien à la recherche du récit d’une authentique épreuve de vie. Et au fond, une approche intime de notre humanité, pétrie de forces et de faiblesses.

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :