//
vous lisez...
En bref

Taxis, annonces immobilières: des combats d’arrière-garde

Ainsi que l’indique cet article d’Arrêt sur images, Sylviane Bulteau, députée socialiste, a présenté à Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, une requête sur la taxation des transactions immobilières entre particuliers sur “la concurrence que constituent certains sites d’annonces gratuites, notamment pour les professions de l’immobilier” et le manque à gagner pour l’Etat dans cette affaire que Bulteau estime à 312 millions d’euros. Une appréciation au doigt mouillé basée mécaniquement sur le nombre de transactions sur le Bon Coin.

Rappelons que la taxation sur une vente immobilière ne dépend que des droits de mutation, de l’ordre de 10% du prix de vente. La médiation d’un site d’annonces n’ayant rien à voir avec cette taxation. Il faudrait que les politiques, experts voire certains journalistes, prennent conscience que le numérique, pour le meilleur ou pour le pire, va submerger tous les secteurs d’activité et qu’il ne sert absolument à rien de dresser des barrières administratives ou fiscales qui ne résisteront pas. Le Bon Coin, Le particulier et autres sites sur les transactions immobilières ne sont qu’un outil pratique répondant à un besoin. Aux professionnels de s’adapter, ce qu’il font d’ailleurs maladroitement en contactant directement les vendeurs, une pratique que ces derniers apprécient modérément puisqu’ils souhaitent précisément se passer d’intermédiaires.

Comme pour les taxis, et bien d’autres corporations, la société et l’économie seront bien différentes dans 20 ans de ce qu’elles sont aujourd’hui. Il y a aura des accompagnements nécessaires, comme pour les taxis où l’Etat pourra racheter en partie le prix des licences mais la mutation n’est pas facultative, elle est obligatoire. Relire à ce sujet les livres des universitaires Jacques Ellul et Bernard Charbonneau qui loin d’approuver l’invasion de le technologie, invitaient à prendre acte de la primauté du système technicien sur toutes les structures de la société. Une anlyse qui prend aujourd’hui toute sa pertinence.

Un bouleversement est en cours et le rôle des politiques est de l’anticiper mais nous en sommes manifestement bien loin.

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :