//
vous lisez...
Livres, Livres_numerique

La révolution Big Data par J.C Cointot Y.Eychenne Editions Dunod

Revolution_Big_Data

Revolution_Big_Data Une ode sans nuances à l’utilisation des Big Data

Ce livre est un éloge quasi sans nuances du Big Data, à savoir le traitement de gros volumes de données pour en tirer des corrélations utiles aux entreprises et au secteur public. Il est vrai que les deux auteurs travaillent chez IBM, Yves Eychenne ayant aussi occupé des postes opérationnels chez Cap Gmenini, Alcatel et plusieurs start-ups. Sans surprise, leurs analyses et conclusions sur le Big Data, n’effectuent pas un regard à 360° sur le sujet, pour reprendre un terme marketing très tendance. Après l’incontournable exemple de détection de l’épidémie de grippe en quasi temps rééel par Google, grâce au Big Data, la suite du livre est une ode à ses merveilleuses possibilités. Songez qu’il permet aux traders d’augmenter leurs revenus, aux médias de mieux choisir les thèmes qui plairont aux lecteurs et aux Etats de traquer la fraude sociale évaluée à 2 milliards d’euros. Sur ce dernier point, les auteurs par méconnaissance ou intention, ne mettent pas ce chiffre en rapport avec les 5,4 Milliards non attribués aux bénéficiaires potentiel du Rsa. Dans la lutte contre la fraude, les auteurs citent l’affaire Kerviel et les 5 Milliards évaporés  suite à des opérations énormes et  hasardeuses de trading, laissant supposer que le Big Data, peut, là aussi, être la solution. Comme si les dirigeants de la Société Générale n’étaient pas dument informés des dangereuses pratiques spéculatives de leur trader. Nul besoin en l’occurrence d’un outil sophistiqué pour détecter puis interdire une fraude d’un telle ampleur. Autre exemple cité, cette fois à bon escient d’un usage efficace de Data Mining, la lutte couronnée de succès en Belgique par le fisc,et les services de douane contre l’arnaque des carrousels de TVA. Cette fraude, qui soustrait plus de 13 Milliards d’euros  au budget de l’Etat, consiste à acheter des biens ou des services dans un pays communautaire différent pour ne pas avoir à acquitter de TVA et à le revendre dans son pays et donc percevoir la TVA. Puis à disparaitre sans reverser la TVA à l’Etat. L’efficacité est au rendez-vous puisque, entre 2001 et 2012, la fraude à la TVA a dégringolé en Belgique de 80% ! Les montants fraudés seraient passés en 10 ans, de 1 milliard d’euros à 18 millions d’euros, selon le  secrétaire d’État à la Lutte contre la Fraude, John Crombez. La solution technique repose sur l’analyse des centaines de rubrique parmi les millions de déclarations annuelles. Des modèles prédictifs sophistiqués détectent les anomalies dans la cohérence des déclarations des sociétés déclarantes et alertent les agents du fisc pour qu’ils se focalisent uniquement sur le faible pourcentage de fraudes potentielles. Cette exemple démontre que même lorsqu’un outil de lutte contre la fraude reposant sur le Big Data montre son efficacité, il n’est pas mis en oeuvre par les Etats. Pourquoi  la France ne l’utilise t-elle pas ? A trop encenser la technique, on oublie la réalité et les limites humaines.

Certes, le livre, traite de l’incontournable problème éthique autour de l’utilisation des données personnelles, notamment sur leur utilisation dans le secteur des ressources humaines.On imagine sans peine les dérapages possibles issus du croisement des données personnelles sur les réseaux sociaux, données administratives (age, sexe, lieu de résidence,etc.) et autres informations glanées sur la Toile. La tentation de contourner les lois sur l’égalité devant l’emploi est très forte pour des recruteurs peu scrupuleux.

La conclusion du livre sur l’avènement de la « singularité » prônée par Ray Kurzweill et qui signera la supériorité de l’intelligence artificielle sur l’homme, nous parait trop réductrice et dangereuse face à des outils numériques de plus en plus puissants et non maîtrisés.

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :