//
vous lisez...
Divers

L’euthanasie en Belgique: revoir sur France 5

Dans l’émission In Vivo l’intégrale, un excellent documentaire sur l’euthanasie en Belgique lorsqu’une personne a décidé de ne plus continuer à vivre. Soit qu’elle est atteinte d’une maladie incurable, soit que ses souffrances physiques ou psychiques sont intolérables. Cette dernière liberté, ce dernier soin comme le formulent un médecin belge, est filmé avec beaucoup de sensibilité au travers de 3 situations. Un malade atteint d’un cancer du poumon et en phase terminale, une patiente ayant fait fait une chute occasionnant des douleurs intolérables, une vieille dame souhaitant éviter un acharnement thérapeutique. Tous sont pleinement conscients et déterminés sur leur prochaine fin dont ils ont choisi la date. La position des médecins et celle des proches est également questionnée. En Belgique, la loi sur l’euthanasie qui date de 2002, exige l’accord de 3 médecins pour éviter les dérapages ou une simple assistance au suicide sans raisons médicales.

Côté médecins, on mesure la démarche à faire pour s’impliquer dans un acte contraire au serment d’Hippocrate, un médecin étant censé guérir et non donner la mort. La force de ce court documentaire est justement de montrer que l’acte d’euthanasie, s’il est difficile n’est pas infranchissable.

Côté familles, on comprend la difficulté a envisager la mort d’un père ou d’une mère dont la date de la mort est connue mais on réalise aussi que c’est possible, lorsqu’une loi encadre l’euthanasie.

Ce documentaire montre en creux, le retard sociétal important pris par la France, pays encore sous l’influence diffuse de la religion catholique, peu permissive dans ce domaine. Le débat houleux sur le mariage pour tous, confirme cet arrimage dans des traditions d’un autre siècle, sans considérations pour une évolution souhaitable de la société, sur l’euthanasie et dans d’autres domaines.

Rappelons qu’au Royaume-Uni, toute femme capable d’élever un enfant, sans limite d’âge, peut avoir recours à l’assistance médicale à la procréation. En Belgique, les couples hétérosexuels, homosexuels et les femmes seuls peuvent y avoir recours, cependant avant 45 ans. Il est aussi autorisé de faire don de ces cellules sexuelles entre amis ou au sein de la famille. Les femmes majeures, sans limites d’âge, peuvent avoir recours à la PMA en Espagne. Les mères porteuses sont autorisées en Angleterre, en Belgique ou encore en Grèce.

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :