//
vous lisez...
En bref

Le CAC 40 « cul et chemise » ou l’endogamie du capitalisme français

Au moment où l’on apprend qu’Orange censure un film sur Yves Saint-Laurent, un des patrons du « Monde », et qui déplaisait à Pierre Bergé, il est utile de rappeler les liens très étroits tissés entre les entreprises du CAC 40. Cette infographie interactive d’Alternatives Economiques explique les complaisances, censures et compromissions. En 2011, la filiale Orange Studio s’était vu interdire par la direction du groupe de financer tout « film politique ». La décision avait été prise après deux longs-métrages de Mathieu Kassovitz (L’Ordre et la morale) et de Nicolas Hulot (Le Syndrome du Titanic), jugés trop dérangeants. En l’occurrence, Orange Studio, la filiale d’Orange productrice de cinéma, ne souhaite pas diffuser de messages déplaisants pour les industriels, amis et co-actionnaires.

Cliquez sur une sociétés du CAC40 pour voir ses liens avec les autres.

Cliquez sur l’image puis une société du CAC40 pour voir ses liens avec les autres. Source: Alternatives Economiques

 

 

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :