//
vous lisez...
En bref

Lettre d’une pigiste perdue dans l’enfer syrien

Prés de 40 journalistes sont morts en Syrie pour témoigner de la violence du conflit et du chaos qui règne dans ce pays. Sur le terrain, même les grandes chaines de télévision ont du mal à restituer la réalité de la guerre qui nous parvient déformée au travers de la presse. Francesca Borri, journaliste italienne de 33 ans, a publié un texte rageur publié le 1er juillet 2013 sur le site de la « Columbia Journalism Review » et traduit sur le site du « Nouvel Observateur ». Elle y dénonce pêle-mêle les conditions de travail intenables imposées aux journalistes indépendants en Syrie, la concurrence saignante entre pigistes sous-payés (50 euros l’article), le manque d’argent qui pousse à prendre des risques inconsidérés, l’indifférence des rédacteurs en chef, la course au sensationnalisme.


Francesca Borri, reporter italien en Syrie
photographe: Alessio Romenzi

Parmi les extraits explicites de cette lettre, lire:

«Dormir chez les rebelles coûte 50$ par nuit; une voiture, 250$ par jour. Vous ne pouvez payer ni une assurance – 1000$ par mois – ni un fixeur. Vous êtes seul.»

« Les nouvelles technologies nous amènent à penser que la vitesse est un élément de l’information. Mais ce raisonnement repose sur une logique autodestructrice: le contenu, désormais, est standardisé, et votre journal, votre magazine, n’a plus aucune singularité, et il n’y a donc plus aucune raison de payer un reporter.  » Cette réflexion pourrait s’appliquer à toutes les formes de journalisme, désormais conditionné par la rapidité d’Internet et sa gratuité, qui rendent impossible la mise en place d’une modèle économique viable.

Nous reviendrons prochainement sur les mutations du journalisme sous l’influence d’Internet et des technologies numériques.

Sources:

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :