//
vous lisez...
Economie, En bref

Fraude fiscale: même les PME s’y mettent …

L’évasion fiscale, les paradis offshore ne sont réservés aux grandes entreprises et aux géants du Net. Les PME utilisent aussi les services de sociétés qui leur promettent d’échapper, en principe, légalement au fisc. A l’heure ou les caisses de l’Etat sont en déficit, Médiapart aborde ce problème dans un article intéressant de Dan Israël. Contre une somme de 2 000 à 3 000 euros, ils proposent de créer sa société, au choix en Angleterre, en Irlande, à Chypre, en Suisse, en Espagne, aux Pays-Bas, en Pologne, à Malte, à Hong Kong, dans les îles Vierges britanniques… Un officine fait ainsi miroiter les avantages du système fiscal espagnol qui permet une économie de « 20 000 € par an pour un salaire mensuel de 2 500 € » par rapport à la France.

Ces intermédiaires ne se cachent pas et sont à portée de clic sur Internet, insistant sur la caractère légal de leurs prestations. Une légalité floue qui peut tromper des chefs d’entreprises pensant avoir roulé le fisc dans la farine.

delocalisation

L’évasion fiscale en toute impunité

 

 

 

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :