//
vous lisez...
Economie, High Tech & Internet : à savoir

La valeur de votre identité personnelle (rapport du Boston Consulting Group)

The value of your digital identity

( rapport du BGC :Boston Consulting Group sur la valeur des données personnelles en Europe. L’enquête a été réalisée en Allemagne, Hollande et Pologne et porte sur 3000 personnes)

Traduction de la synthèse du rapport

> Les données personnelles sont devenues une nouvelle monnaie. Le défi pour les politiques et les entreprises est d’établir la confiance des utilisateurs pour que cette monnaie circule.

> L’identité digitale est la somme de toutes les infos dispos sur un individu. Elle devient de plus en plus complète et traçable, poussée par une croissance exponentielle des données disponibles et des possibilités du Big Data (données de masse).

> Le développement de l’identité numérique est une préoccupation pour les particuliers et les entreprises. Les particuliers sont sensibles à la confidentialité de leur vie privée et la perte de contrôle sur leurs données. Les entreprises sont soucieuses des vols ou pertes de données (via aussi le cloud computing)  qui peuvent compromettre leur position de fournisseur ou opérateur de confiance.

>  Le développement des abonnés aux médias sociaux (1/4 de la population mondiale en 2015 ) et celui de l’internet des objets (75 millions de machines seront connectées d’ici 2015 en Europe) ne changent pas seulement le volume mais le nombre des types de données personnelles.

> Les données personnelles seront un accélérateur de croissance dans une économie déprimée.

Entre 2008 et 2011 >  Le e-commerce :  + 15% de croissance ; Les communautés web 2.0 : + 100%

> La valeur crée par l’identité personnelle constituera 22% de la croissance annuelle et 330 milliards /an en Europe d’ici 2020.

> Les particuliers bénéficieront d’un accroissement encore plus grand (670 Milliards d’ici 2020) et le % de la valeur de l’identité personnelle sera de 8% dans le PIB des 27 pays européens.

> Cependant, les 2/3 de la valeur potentielle ( soit 440 milliards d’€) ne sont pas assurés si la confiance n’est pas établie.

> La valeur des données personnelles ne concerne pas seulement le web 2.0 mais aussi l’économie entière. Le secteur public et celui de la santé peuvent réaliser 40% d’économie.

> Alors que le commerce de détail et le secteur Internet utilisent intensivement les données personnelles, l’industrie traditionnelle et les services publics sont dans un stade embryonnaire pour la génération de valeur par les PD. (une plus forte croissance prévue pour 2020 par rapport à celle des  particuliers)

Rapport_BCG_ProductionDP1

> Les inquiétudes des utilisateurs accompagnent l’accroissement des données personnelles.  88% des utilisateurs considèrent l’industrie comme une menace pour la confidentialité. Mais l’étude du BGC montre que les particuliers ne sont pas près de changer leur comportement.

> Seuls 30 % des utilisateurs sont relativement conscients de la nature des infos collectées, de ceux qui collectent et utilisent leurs données personnelles. Ces derniers demandent 26% de bénéfices en plus en échange du partage de leur données personnelles.

> Seuls 10% des questionnés de l’étude protègent leurs ordis et smartphones ( par ex, paramétrage navigateur, ,etc.). Les consommateurs capables de protéger leur confidentialité  sont 52% à vouloir partager leurs données personnelles, parce qu’ils savent paramétrer leurs préférences de partage.

> Les utilisateurs sont 30% de plus, en moyenne, pour partager leurs données personnelles avec le e-commerce, les Fai, les industries, le secteur automobile que dans les réseaux sociaux.

> Le droit à l’oubli a un petit impact ( 10 % > 18% ) sur la volonté de partager les données.

Rapport_BCG1

Le droit à l’oubli (right to be forgotten) n’impacterait que pour pour 10%, la volonté de partager ses données personnelles avec des tiers.

 

> La forme préférée de consentement dépend du type de donnée partagée :

  • L’Opt-out est préféré pour les données les moins sensibles (69% questionnés)
  • L’Opt-in est préféré pour les données les plus sensibles  ( 80% )
  • Il y a un gros dilemme à arbitrer entre le contrôle par les utilisateurs (82%)  et la facilité d’utilisation (62%).

>  Les utilisateurs, sous réserve d’un contrôle correct sur leurs données, veulent partager leurs données personnelles. Ils veulent utiliser cette nouvelle monnaie pour des contreparties intéressantes pour eux.

> Pour accroître la valeur des données personnelles, les bénéfices du partage des données doivent être clairs pour les utilisateurs. Ils souhaitent responsabilité, transparence et contrôle de l’usage.

> Le respect de la confidentialité devient un terrain de compétition entre les organisations qui peuvent se différencier par le souci de la respecter par défaut ou par des paramètres corrects de protection, dans le domaine des navigateurs des ordinateurs de bureau et des smartphones.

> Les rédacteurs des contrats de confidentialité doivent s’assurer de l’équilibre entre protection et flexibilité pour utiliser les applications. Ils doivent autoriser les consommateurs a opérer leurs propres choix éclairés afin de générer de la valeur pour leurs données personnelles.

> Les politiques doivent considérer le niveau d’acceptation des applications utilisant l’identité numérique et les développements d’un marché global.  Ne pas le faire peut bloquer l’innovation et la compétitivité des industries domestiques. Trouver le juste équilibre peut stimuler les investissements locaux dans les applications de l’identité numérique et attirer les industriels vers les marchés européens pour développer un environnement sécurisé des données personnelles.

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :