//
vous lisez...
Livres

L’humanité disparaitra, bon débarras ! (Yves Paccalet)

humanité_disparaitra

Ce pamphlet sorti en 2006 et réactualisé en avril 2013 est un décapant salutaire de la couche de mensonges, hypocrisies et autres promesses d’un avenir radieux pour notre espèce. Yves Paccalet dit à voix haute ce que beaucoup d’entre nous pensons sans l’exprimer par crainte de se voir qualifier de dépressif et rabat-joie incurable. Sur un fond d’humour noir, il écrit:  » Je conçois mal que l’évolution darwinienne, qui ne s’encombre ni de morale, ni de finalité, ni de « dessein intelligent », ait pu favoriser une espèce aussi nuisible, mal embouchée et peu durable. ». Il ne dresse pas un tableau exhaustif des désastres écologiques ou des millions de morts par tous les groupes du genre humain ( 2 guerres mondiales, épurations des khmers rouges, massacres rwandais, etc.). La liste serait trop longue et pour le coup, vraiment déprimante.  Les USA ou la Chine plus gros pollueurs mondiaux, refusent de signer les protocoles de réduction de gaz à effet de serre pour ne pas brider leur croissance, au risque de faire basculer le climat vers des situations aujourd’hui prévisibles. Sans parler de l’Inde et d’autres pays émergents.  En bref, l’homme apparu très récemment -à l’échelle de l’univers- à détruit en un temps extrêmement court des ressources naturelles qui préexistaient depuis des centaines de millions d’années.

Philosophe et naturaliste, l’auteur s’appuie sur l’éthologie, l’étude du comportement des diverses espèces animales, qui nous enseigne que comme tout être vivant, l’Homo Sapiens obéit à 3 pulsions principales: le sexe, le territoire et la hiérarchie. La reproduction, la possession et la domination.

– Le sexe permet la succession des générations – la copie de l’ADN et la transmission des gènes, c’est à dire la pérennité de l’espèce;

– Le territoire offre à l’individu l’espace physique et les facteurs écologiques grâce auxquels il accomplit son destin: l’air, l’eau, la nourriture, la lumière, la chaleur, le refuge, etc. ; ainsi qu’un cadre à ses amours.

– La hiérarchie désigne ceux, parmi les sujets d’un groupe, qui peuvent accaparer le plus de ressources ; ceux qui ont donc le plus de chances de réussir leur parcours et de perpétuer leur lignée.

La population mondiale grandit trop vite. Excessif ? L’auteur rappelle que chaque seconde, 3 bébés viennent au monde et que vu le pillage des ressources naturelles, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Nous étions 1 milliard sous Bonaparte en 1800, 2 milliards en 1860, 3 milliards en 1910, 4 milliards en 1950, 5 milliards en 1980, 6 milliards en 2000. aujourd’hui 7, 12  milliards. Jetez un oeil sur ce compteur de la population mondiale en temps réel. Très didactique !

Dans tous les cas une chose est certaine, le soleil grille son hydrogène depuis près de 5 milliards d’années. Il continuera de le faire pendant une durée équivalente. Dans un milliard d’années, il enflera puis explosera plus tard en géante rouge et calcinera Venus, la Terre et Mars.  Et Paccalet de conclure:  « Le souvenir même de l’humanité n’aura pas plus de réalité que celui du Grand Bang dans la mémoire d’un singe ».

Après ce livre, rien n’interdit d’espérer si vous êtes un optimiste indécrottable…

L’humanité disparaitra, bon débarras  (Yves Paccalet)

  J’ai lu   –  5 € –

Philosophe et naturaliste, Yves Paccalet a participé dès 1972 à l’odyssée marine de Cousteau.

Vidéos à voir sur Yves Paccalet ci-dessous:

Boris Cyrulnik, Yves Paccalet, Pierre Rabhi. Débat sur UniversiteterreTV

 
 

"L'Humanité disparaîtra, bon débarras !" par Naturavox
Interview de Yves Paccalet par Naturavox

Publicités

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :