//
vous lisez...
Livres

La lyonnitude (Bruno Benoit)

LaLyonnitude

Qu’est ce que la lyonnitude ? D’après Bruno Benoit, ce n’est autre que l’ensemble des éléments qui font que l’on se sent lyonnais. Pour les lecteurs qui veulent comprendre cette ville singulière  et attachante, ce dictionnaire historique et critique constitue un point d’entrée de première importance. Ni guide du Lyon contemporain, ni histoire exhaustive de Lyon, ce petit ouvrage en 12 chapitres contient 48 itinéraires en lyonnitude à consulter de manière linéaire ou ponctuelle. Le drame de 1793 est une date fondatrice de l’identité politique de Lyon. Lyon s’est alors rebellée contre Paris et la convention révolutionnaire. Le 29 mai, un soulèvement dit fédéraliste contre les « Chaliers » qui gèrent la ville, entraine un siège et une prise de la ville le 9 octobre par l’armée de la Convention, suivie par une très forte répression.  La religion catholique qui a laissé à Lyon plus de traces que partout en France, s’explique, en partie, par le fait que Lyon s’est toujours rangée du côté de la papauté. Autre particularité de la ville, le culte à la vierge Marie, dont le nom s’affiche en lettres lumineuses durant un mois, à partir du 8 décembre à côté de la basilique de Fourvières et qui peut paraitre obscurantiste aujourd’hui.  « L’anti-parisme » concept forgé par les élites lyonnaises, fait partie de l’identité de la ville, surtout depuis 1793 . Et l’auteur de souhaiter que Lyon valorise ses atouts au lieu de vouloir rivaliser avec Paris.

Depuis 1793, Lyon, se méfie des extrêmes en politique, rendus responsables de tous les malheurs de Lyon. Tout maire de la ville ou aspirant à l’être, sait qu’il lui faudra s’abstenir de toute rupture dans quelques domaines que ce soit, urbanisme, culture, politique, etc. La figure d’Edouard Herriot, premier magistrat de la ville durant 47 ans et 3 fois président du conseil des ministres, symbolise bien cette nécessité du compromis envers les milieux d’affaires et le cardinal Gerlier, sans être marqué à gauche ou a droite. D’autres entrées tout aussi emblématiques de Lyon  comme l’inévitable gastronomie, les traboules, le jeu de boules , guignol, les joutes nautiques, la statue de Louis XIV, font l’objet d’explications intéressantes.  Indispensable pour mieux comprendre Lyon.

Lyonnaise EDs    140p    22 €

Pour en savoir plus sur Lyon, lire ici l’interview de Bruno Benoit qui explique la notion de « Centralisme » indispensable pour comprendre Lyon

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :