//
vous lisez...
Presse

Déduction fiscale des journalistes: une niche comme une autre

Les journalistes bénéficient t-ils d’une niche fiscale ? Oui, j’en ai bénéficié comme tous mes confrères. Pour être précis, il existe une déduction fiscale, appelée « Allocation pour frais d’emploi » de 7650 €, à déduire sur les revenus net d’un journaliste. Concrètement, des revenus nets annuels de 30.000 € supposent un impôt de 2534 € pour une personne seule, sans enfants à charge. Avec la déduction de 7650 €, les impôts sont de 1790 €, soit 744 € de moins à verser au fisc. Toujours bon à prendre !
Si elle se justifie pour les faibles revenus de nombreux pigistes et des journalistes et secrétaires de rédaction mal payés, cette déduction est bel et bien une niche fiscale pour les autres, pas plus justifiée que les autres abattements, exonérations et autres douceurs fiscales. Pourquoi n’est-elle pas abolie ? Sans doute, parce que les gouvernements ont besoin de la presse pour communiquer. Mais comme toujours sur ce blog, le débat est ouvert.  A vos commentaires !

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Les aides à la presse, un saupoudrage inefficace | Humeurs Numeriques - janvier 29, 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :