//
vous lisez...
Coups de gueule

Inculture et vote FN

A part quelques idéologues d’extrême-droite qui connaissent parfaitement la signification et la portée d’un vote FN, la majorité des électeurs de ce parti sont en terre inconnue. Ils ignorent ou ne comprennent pas la sinistre période entre 1941 et 1944, seul moment ou l’extrême droite a pris le pouvoir en France. On connait aujourd’hui, les conséquences tragiques de la stigmatisation délirante et infondée d’un groupe, à l’époque les juifs, français ou réfugiés politiques allemands et autrichiens. Ils ne comprennent pas davantage les brutales conséquences des errements sans contrôle du capitalisme qui a abandonné aux classes défavorisées et à la classe moyenne, le fardeau de dettes abyssales. Comme un taureau dans un chiffon rouge, ils foncent tête baissée vers l’arabe et le noir, responsables présumés de leur déchéance et de leurs problèmes.  La figure du bouc émissaire fonctionne toujours à merveille. A l’heure d’une crise financière, économique, climatique très préoccupante, ils pensent que la France peut se replier seule et sans l’Europe, derrière ses frontières avec ses 65 millions d’habitants . A comparer aux 1,3 milliards de la population de la Chine et aux 1,2 milliards de celle de l’Inde. Ils ne voient de recours que dans un retour au franc, à l’expulsion des immigrés, boucs émissaires de la crise alors que ces derniers occupent les emplois les pénibles dans le bâtiment et la restauration. Bien entendu, aucun politique ne leur dit qu’une fois les immigrés expulsés, ils devraient prendre leur place dans les emplois les plus ingrats et exposés. Il faut le dire clairement, le vote FN est surtout la conséquence de l’inculture et de l’incapacité à se projeter dans un monde difficile à comprendre. Un vote qui renvoie l’espèce humaine à ses instincts les moins généreux et les plus frustes. Avant tout débat, posons d’abord ce constat …

Lire le très dense et intéressant papier de l’économiste de Frédéric Lordon  qui montre, dans son style inimitable, comment le front de gauche, encore en construction, n’a pu damer le pion au FN  et donne quelques pistes  pour comprendre le vote FN.

Advertisements

À propos de Serge Escalé

Rédacteur. En veille sur l'économie, le social, l'usage et implications des technologies, le numérique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :